We use cookies to improve your online experience. For information on the cookies we use and for details on how we process your personal information, please see our cookie policy . By continuing to use our website you consent to us using cookies.
YAMAGATA
  • TOKYO
  • YAMAGATA

SAVOR THE FLAVOR

Après avoir fait le plein des douceurs à la mode dont Tokyo a le secret dans les "depachika", marchés alimentaires occupant le sous-sol des grands magasins, direction Yamagata pour un voyage de saveurs uniques. Bœuf de Yonezawa, cerises ou encore saké, embarquez pour un somptueux voyage combinant mets d’exception et paysages à couper le souffle.

Official Tokyo Travel Guide
http://www.gotokyo.org/fr/

Local government official website
http://yamagatakanko.com.e.db.hp. transer.com/

Voyageurs

  • Traveled : September, 2016 Miss TamChiak
    Blogueur
    Pays de résidence Singapour
  • Traveled : September, 2016 Chehui Peh
    Étudiante
    Pays de résidence Tokyo
    Pays de naissance: Singapour

Aéroport de Singapour Changi

JAL038 Rechercher les itinéraires depuis votre pays

  • Miss TamChiak

    <Vol>
    Mon siège était bien sûr confortable, le vol a décollé à l'heure prévue, et c'était un avion superbe.

Aéroport international de Tokyo-Hanedamore

Aéroport international de Tokyo-Haneda

La porte du ciel de Tokyo. Au sein des terminaux sont présents de nombreux commerces de toutes sortes, et la terrasse panoramique située sur le toit permet notamment d'embrasser du regard la baie de Tokyo, permettant à tous les visiteurs, même ceux ne voyageant pas à partir de l'aéroport, d'en profiter.

Métropole de Tokyo

Premier jour

TOKYO

Samurai Training Tokyomore

Samurai Training Tokyo

Participez à un vrai entraînement de samouraïs ! Yumenoya est un centre culturel japonais créé par la compagnie de danse japonaise Takafuji qui produit des spectacles depuis plus de 80 ans. L’une des activités principales de ce centre est l’entraînement de samouraïs "Samourai Experience". C'est la seule activité de ce type proposée dans le haut lieu touristique qu'est Asakusa. Les participants s'habillent en costume traditionnel avec un hakama,apprennent les mouvements et gestes de base du combat au sabre, et participent enfin à une mise en scène de combat. A la fin, tous les participants reçoivent un certificat d’entraînement de samouraï. L’activité complète ne dure pas plus de 60 minutes, et peut donc être conseillée à tous les publics.

  • Miss TamChiak

    <SAMURAI TRAINING TOKYO>
    Voulez-vous apprendre comment combattre comme un samouraï ?Je vous recommande l'entraînement de samouraïs à Asakusa !Après avoir revêtu un hakama ou un kimono, vous apprendrez les bases du maniement du sabre.C'était une expérience réellement plaisante que d'apprendre les techniques du sabre japonais, puis de pratiquer nous-mêmes un vrai combat au sabre.Nous avons en plus eu droit à un certificat officiel d'entraînement samouraï" !Comme ce cours d'entraînement de samouraïs a duré un peu plus d'une heure, il est facile à intégrer dans un programme d'activités.

  • Chehui Peh

    <SAMURAI TRAINING TOKYO>
    La journée a commencé par le choix d’un yukata.Choisir le bon yukata parmi tous ceux qui sont proposés est difficile, mais pas de problème : des professionnels sont là pour nous conseiller.J’ai ensuite revêtu un pantalon noir bouffant qui permet de se mouvoir aisément, appelé hakama.J’ai compris pourquoi les japonaises portant un kimono donnent une impression d’élégance : grâce au yukata, je peux garder en permanence la bonne posture, et j’ai compris que si on voulait marcher avec les geta (chaussures traditionnelles en bois), le bas du yukata étant serré, on ne pouvait pas faire de grandes enjambées.Malgré le certificat plastifié de samouraï qui m’a été décerné après cette séance d’une heure, même si j’ai progressé dans l’art de feindre d’être tué par un sabre, j’ai pris douloureusement conscience du fait que je suis bien loin d’être un véritable samouraï.

A pied
3 minutes

Tour en pousse-pousse Ebisuya more

Tour en pousse-pousse Ebisuya

Les tours en pousse-pousse Ebisuya constituent actuellement l'une des activités les plus populaires au Japon.  Les conducteurs, habillés à la façon des ninjas, font faire des tours très agréables aux touristes confortablement installés dans des pousse-pousse tout en leur servant de guide. Ils les emmènent bien entendu dans les sites touristes les plus connus, mais peuvent aussi faire découvrir aux visiteurs les plus étonnants des endroits méconnus dans les petites rues d’Asakusa, jamais desservies par les bus ou les taxis, tels que le quartier des geishas, le plus ancien temple de Tokyo ou les restaurants que seuls les habitants connaissent. Les touristes peuvent aussi se prendre en photo dans le pousse-pousse aux meilleurs endroits indiqués par le guide, et ainsi rapporter avec eux les plus beaux souvenirs de leur voyage. De plus, les conducteurs répondront avec plaisirs à tous les voyageurs désireux de savoir où aller après le temple Senso-ji et où se promener à pied après le tour en pousse-pousse. Les touristes qui veulent être sûrs de faire le voyage le plus enrichissant possible et qui veulent sentir l’âme d'Asakusa choisissent les pousse-pousse Ebisuya !

  • Miss TamChiak

    <Tour en pousse-pousse>
    Si c'est la première fois que vous visitez Asakusa, je vous recommande de prendre un pousse-pousse, pour partir à la découverte de la culture japonaise monté sur ce moyen de transport plein de nostalgie.Les conducteurs parlent bien l'anglais, ils sont gais, gentils, et bien sûr très machos !Ils vous guideront dans les rues et les ruelles de ce quartier populaire à l'ancienne mode, plein de vie. Ils vous mèneront aussi au temple le plus ancien de Tokyo, le Senso-ji.

    <Déjeuner : Soba>
    Namiki Yabusoba est un restaurant de nouilles soba renommé situé à Tokyo dans le quartier d'Asakusa.Fondé en 1913, et ayant depuis cette époque perpétué ses recettes de génération en génération, il est réputé être l'un des plus grands et des plus anciens restaurant de Yabusoba.Il se caractérise par sa sauce bien concentrée aux saveurs de shoyu (sauce soja) prononcées.Les pâtes de soba sont confectionnées à la main, faites 100 % à base de farine de sarrasin moulue le matin-même, et sont d'une consistance parfaite.

  • Chehui Peh

    <Tour en pousse-pousse>
    L’équipe d’Ebisuya nous a accueillies avec des panneaux écrits à la main et des visages souriants, et nous a menés à l’un de leurs petits véhicules. Le sympathique conducteur de pousse-pousse nous a montré des endroits peu connus autour du temple.

    <Déjeuner : Soba>
    Namiki, c’est un petit restaurant sans prétention de nouilles soba à la façon d’Edo, qu’on ne peut pas rater même si c’est la première fois qu’on s’y rend, grâce à la queue qui se forme à l’heure des repas.Les soba était bien en accord avec la sauce à base de shoyu (sauce de soja), la tempura était parfaite, bien croustillante, et j’ai mangé à satiété.

Lligne Toei Asakusa
Asakusa → Asakusabashi
3 minutes / 180 yens

Ligne JR Sobu (JR EAST PASS)
Asakusabashi → Shinjuku
20 minutes / 170 yens

Galerie marchande souterraine Shinjuku Isetanmore

Visites recommandées

Galerie marchande souterraine Shinjuku Isetan

Cette galerie marchande se trouve à deux pas de la station de métro Shinjuku-sanchome. Elle fait partie d'Isetan, grand magasin aspirant à devenir le "plus grand musée de la mode du monde". L'esprit de mode se ressent également à l'étage du magasin dédié à l’alimentation.Cette galerie marchande propose bien entendu des produits de base tels que des fruits et légumes, des viandes et des poissons, mais contient également de nombreux étals de traiteurs réputés, des boutiques de pâtissiers et des magasins offrant toutes sortes d’aliments et d’ingrédients recherchés par les connaisseurs. Ce vaste choix de produits et de saveurs venus du Japon mais aussi du monde entier a fait de cette galerie un lieu très populaire. C’est aussi un endroit où les touristes pourront découvrir la culture japonaise au travers des gâteaux japonais, dont l'esthétique appétissante évolue selon les saisons, dans les espaces permettant de déguster des alcools japonais, ou encore sur les stands offrant des plats de la cuisine japonaise que tout touriste venant au Japon se doit d’essayer.

  • Miss TamChiak

    <Galerie marchande souterraine Depachika">
    Nous sommes allés à Isetan, et Depachika (la galerie souterraine consacrée à l'alimentation) nous a beaucoup plu. Il y a là tout ce qui peut vous remplir le ventre !En goûtant les échantillons proposés de gâteaux, de biscuits, de thé, etc., etc., vous pouvez littéralement y déjeuner, y bruncher et y dîner.On y trouvera même de beaux bento (boîte repas) et du vin.On peut dire, en un certain sens, que ce lieu incarne tout ce que propose le Japon en termes d'esprit de service, de présentation, et de saveurs.

    <Diner : Kaitenzushi>
    Les kaitenzushi sont moins chers que les restaurants de sushis classiques, et les plats de sushis y sont servis alignés sur un tapis roulant.Nous avons pris notre dîner dans un restaurant à sushis de Ginza du nom de Numazuko, où des sushis bien frais arrivaient sur un tapis roulant.

  • Chehui Peh

    <Galerie marchande souterraine Depachika">
    Le sous-sol du grand magasin Isetan est un paradis de la nourriture.Tout est là, en un seul lieu : un supermarché, un espace consacré aux plats cuisinés, des stands de bento, de snacks, de confiseries et pâtisseries, et même des wagashi (pâtisseries traditionnelles japonaises).Au milieu du vacarme de la foule, les gens cherchent une nourriture qui corresponde à leurs désirs.L’espace des snacks japonais est mon préféré. On y trouve des enseignes historiques vendant des wagashi, des pâtisseries aux noix, des desserts japonais aux origines internationales, et même des entremets bien tassés et des garnitures en pack faciles à transporter.Pour les gens qui aiment le saké, je recommande l’espace qui lui est consacré. Les étagères y sont pleines de sakés allant des plus secs aux plus doux.

    <Promenade à Shinjuku>
    Shinjuku est un point névralgique de la circulation, toujours bruyant, illuminé, un quartier qui incarne l’idée de ville internationale. Je vis depuis un certain temps à Tokyo, mais encore aujourd’hui, je me perds au milieu de cette marée humaine et de ces hauts buildings de Shinjuku.Ce que j’aime à Shinjuku, c’est qu’on y trouve tout : tout ce dont a besoin, quel que soit son âge et quel que soit son budget.

    <Promenade à Ginza>
    Ginza est un quartier de shopping de luxe situé au centre-ville de Tokyo. Comparé à Shinjuku, les enseignes au néon sont moins voyantes et il y a moins de bruit.J’aime le nouveau grand magasin Tokyu de Ginza. Depuis la terrasse au dernier étage de ce magasin, la vue sur le carrefour en contrebas est magnifique.

    <Diner: Kaitenzushi>
    Dans un des immeubles de l’avenue de Ginza qui n’a rien de remarquable, on trouve un restaurant de sushis à prix abordable, du nom de Numazuko.C’est un kaitenzushi (sushis servis sur un tapis roulant) mais, en même temps, l’accent est davantage porté sur la qualité et sur la fraîcheur que sur le côté nouveau du concept.

Ligne JR Chuo (JR EAST PASS)
Shinjuku → Tokyo
13 minutes / 200 yens

  • Miss TamChiak

    <Hébergement : Ryumeikan>
    Si vous prévoyez un voyage à Tokyo et si vous chercher où séjourner, je vous conseille de réserver une chambre au Ryumeikan, qui est accessible à pied de la gare de Tokyo.Cet hôtel est relativement récent, et les lits sont très confortables.

  • Chehui Peh

    <Hébergement : Ryumeikan>
    En plus de son emplacement commode, en face de la gare de Tokyo, on peut y profiter de la belle vue offerte sur les rues en bas de l’hôtel et sur les buildings environnants, ainsi que du jardin situé sur son toit. Les chambres sont confortables, et plus spacieuses qu’on ne l’imaginerait compte tenu de sa situation au cœur d’une grande ville.

Deuxième jour

TOHOKU(YAMAGATA)

8:08 Gare de Tokyomore

8:08 Gare de Tokyo

Le bâtiment en briques rouges Marunouchi, très apprécié depuis longtemps comme le visage de la gare fr Tokyo, a fini d'être restauré en octobre 2012 et a ainsi retrouvé son aspect d'origine. Les visiteurs peuvent désormais ressentir les 100 ans d'histoire du bâtiment et son atmosphère unique. A l'occasion de la réouverture du bâtiment Marunouchi, le Tokyo Station Hotel et la Tokyo Station Gallery ont également rouverts leurs portes. L'hôtel Tokyo Station est le seul hôtel au Japon qui soit aménagé dans un bâtiment désigné Bien culturel important. Il a été conçu dans un style raffiné inspiré de l'architecture classique européenne et s'accorde parfaitement avec le magnifique extérieur du bâtiment Marunouchi.

JR Yamagata Shinkansen Tsubasa 127 (JR EAST PASS)
Tokyo→Yonezawa
10 490 yens
*Coût/tarif pour 1 adulte en période normale, siège réservé en voiture normale Afficher les détails

  • Miss TamChiak

    <JR Shinkansen>
    Pour nous rendre de Tokyo à Yamagata, nous avons acheté un JR EAST PASS (pour la zone du Tohoku). Ce pass permet d'emprunter tous les shinkansen et tous les trains semi-express (limited express) de la région du Tohoku.Je suis toujours impressionnée par le shinkansen, le train à grande vitesse japonais.Dès qu'un train arrive à destination, l'équipe de nettoyage nettoie toutes les voitures en 7 minutes.Nous sommes d'abord descendus à Yonezawa, qui se situe au sud de la préfecture de Yamagata.La gare de Yonezawa est sur la ligne Yamagata shinkansen, entre les gares de Tokyo et de Yamagata.Un shinkansen part toutes les heures de la gare de Tokyo et met environ 2 heures pour arriver.

  • Chehui Peh

    <JR Shinkansen>
    On atteint Yamagata en environ deux heures et demie avec le shinkansen exploité par JR East. Le voyageur est parfaitement installé dans les voitures du shinkansen et j’ai pu me détendre tout au long du voyage.Durant les 7 minutes qui précèdent l’embarquement, les employés nettoient les voitures à toute vitesse.Le respect des horaires est une évidence, et s’il y a parfois un retard, ne serait-ce que de deux minutes, une annonce est faite dans le train pour s’en excuser.

10:22 Gare de Yonezawamore

10:22 Gare de Yonezawa

Au cœur de Yonezawa, l'une des villes centrales de la région de Yamagata, se trouve la gare de Yonezawa, porte d'entrée vers le sud de cette région. Au sein de la gare est présent le centre d'accueil touristique "ASK", qui offre des informations touristiques. Le 1er étage (2F) propose également un espace d'exposition et de vente de produits. En voiture ou en bus, il est possible d'accéder à divers lieux touristiques tels que le sanctuaire Uesugi-Jinja, ou les sources thermales Onogawa Onsen.

Bus Yonezawa Shimin Junkan migimawari (bus bleu, sens horaire)
Yonezawa Ekimae → Omachi Ichome
Environ 10 minutes, 200 yens

Musée de la fabrique de saké Toko-no-Sakaguramore

Musée de la fabrique de saké Toko-no-Sakagura

Le magasin principal de Kojima fut fondé en 1597 comme fournisseur officiel de la famille Uesugi du domaine de Yonezawa. Malgré les fréquents décrets interdisant la fabrication d'alcool durant l'époque d'Edo, cette fabrique fut l'une des rares autorisées à produire du saké. Dans le musée, vous pourrez admirer une reconstitution de la résidence des propriétaires ainsi que de nombreuses expositions sur la fabrication du saké.

  • Miss TamChiak

    <Fabrique de saké Toko-no-Sakagura>
    Yonezawa est une destination favorite pour les amateurs de saké, et Toko une fabrique de saké locale bien connue.En visitant le musée de la fabrique de saké Toko-no-Sakagura, vous pourrez comprendre la fabrication traditionnelle du saké à Yonezawa.Depuis sa création en 1597, Toko a poursuivi ses activités durant plus de quatre cents ans jusqu'à l'actuel chef de famille, Yazaemon Kojima, de la 23e génération.Il y a 54 fabriques de saké à Yamagata, et la fabrique de Toko est la quatrième en importance dans cette zone. Elle exporte aussi vers 13 pays différents.

    <Déjeuner : dans la ville de Yonezawa>
    Yonezawa est une ville de province sans prétention, mais savez-vous qu'elle est connue dans tout le Japon pour sa viande de bœuf (le yonezawa-gyu) ?Le bœuf de Yonezawa est devenu célèbre lorsqu'un anglais du nom de Charles Henry Dallas, professeur d'anglais auprès du clan de Yonezawa en mangea en 1875 avec un ami. Ils aimèrent cette viande, dont la succulence fut bientôt connue de tous.Les bœufs de Yonezawa sont nourris d'une paille de riz riche en éléments minéraux. La plupart d'entre eux sont mis à l'embouche durant 32 mois, et c'est là que réside le secret de la qualité et des saveurs de leur viande.

  • Chehui Peh

    <Fabrique de saké Toko-no-Sakagura>
    Toko-no-Sakagura est une fabrique de saké fondée en 1597, dont le dirigeant actuel est issu de la 23e génération. Toko continue aujourd’hui encore de faire du saké de façon traditionnelle.

    <Déjeuner : dans la ville de Yonezawa>
    Yonezawa est aussi renommée pour sa viande de bœuf. Honnêtement, je n’avais de toute ma vie jamais mangé une viande de bœuf aussi tendre, juteuse, et succulente.À la première bouchée, j’ai failli pleurer parce que c’était délicieux au point d’en être insupportable, et ç’aurait pourtant été le plus grand des gâchis que de ne pas la terminer.

Bus Yonezawa Shimin Junkan hidarimawari (sens antihoraire, bus jaune)
Omachi Ichome → Yonezawa Ekimae
Environ 10 minutes, 300 yens

Ligne JR principale Ōu (JR EAST PASS)
Yonezawa→ Yamagata
Environ 45 minutes

Ligne JR Senzan (JR EAST PASS)
Yamagata → Yamadera
Environ 20 minutes

Temple Yamadera (Risshakuji)more

Temple Yamadera (Risshakuji)

Le temple Yamadera (Risshakuji) a été bâti il y a plus de 1 000 ans et est un lieu sacré important de la région de Tohoku, qui rassemble les croyances de nombreux habitants. L'escalier de pierre de 1 015 marches, bordé d'allées de cèdres à flan de montagne où se suivent les rochers atypiques, vous invite dans un monde de silence. En outre, ce temple est connu pour le célèbre haïku de Matsuo Basho, poète japonais renommé.

  • Miss TamChiak

    <Temple Risshakuji (Yamadera)>
    Ce temple de l'école Tendai fondé il y a plus d'un millénaire, en 860, a été appelé Risshakuji.Il est généralement désigné sous le nom de Yamadera, ce qui veut dire en japonais temple dans la montagne".Il est classé au niveau national site historique et site de beauté remarquable.Il faut gravir quelque 1 015 marches pour y accéder, mais ce n'est pas si éprouvant que cela.Il suffit de grimper à son propre rythme. Une fois arrivé au sommet, on comprend, à contempler la vue magnifique sur la vallée, que ces efforts valaient la peine.L'accès en train est aisé.On peut monter au temple par plusieurs chemins partant du pied de la montagne.

  • Chehui Peh

    <Temple Risshakuji (Yamadera)>
    Le temple Risshakuji est aussi connu sous le nom de Yamadera (littéralement temple dans la montagne"), surnom qui vient du fait qu’il est bâti sur la roche de la montagne.Ce temple appartenant à l’école Tendai a été autrefois un lieu de pèlerinage pour les moines en quête du paradis de la terre pure, et reste aujourd’hui connu comme un lieu sacré.Du pied de la montagne jusqu’au bâtiment principal, le Okunoin, il y a 1 015 marches à gravir, ce qui demande 30 à 40 minutes.La montée n’est pas facile, car l'escalier est raide, mais à en croire les panneaux disposés sur le chemin, ces marches raides vous font oublier vos tourments et vous confèrent la motivation de progresser en avant.

Ligne JR Senzan (JR EAST PASS)
Yamadera → Yamagata
Environ 20 minutes

Ligne JR principale Ōu (JR EAST PASS)
Kaminoyama OnsenOnsen
Environ 15 minutes

Kaminoyama Onsen

  • Miss TamChiak

    <Nippon no yado Koyo>
    Kaminoyama est une petite ville de sources thermales onsen.On peut se rendre en train de Yamagata ou de Yonezawa à la gare de Kaminoyamaonsen, et profiter de toutes sortes de sources chaudes.Comme il y a beaucoup de choses à voir dans cette préfecture, je vous recommande de séjourner à Koyo où vous aurez un diner délectable et de superbes sources chaudes, d'un niveau de qualité de niveau mondial.

  • Chehui Peh

    <Nippon no yado Koyo>
    Koyo m’a rappelé pourquoi j’aime les ryokan : le service est parfait, les chambres sont belles, la source thermale est superbe, au point que je me demande pourquoi je ne vis pas en permanence dans une ville où il y aurait des onsen, et le repas était délectable au plus haut point, à telle enseigne que lorsque je repense à ce dîner pris à Koyo, j'en ai aujourd’hui encore l'eau à la bouche.

Troisième jour

Kaminoyama Onsen (Koyo)

Navette gratuite
Kaminoyamaonsen Ekimae → Katta Chusha-jo
Environ 1 heure

Cratère d'Okama au mont Zaomore

Visites recommandées

Cratère d'Okama au mont Zao

"Okama" est un lac volcanique de 27 mètres de profondeur pour 1 000 mètres de circonférence. Ce paysage pittoresque célèbre du mont Zao est également surnommé "Goshiki-numa" (étang aux 5 couleurs) à cause de sa couleur qui change selon la lumière. Profitez des plantes alpines en été, et des couleurs des feuillages de septembre à novembre. À l'ouverture des routes à la fin avril, le chemin qui mène au sommet est bordé de murs de neiges de plus de 10 mètres de hauteur.

  • Miss TamChiak

    <Cratère d'Okama au mont Zao (lac)>
    Ce lac emblématique du mont Zao est un lac de cratère, né d'une éruption volcanique.Il était à l'origine d'une profondeur de 27 mètres, mais il se comble d'année en année avec l'écroulement de la paroi de Goshikidake.La couleur de son eau, chaque jour différente, fait qu'on l'appelle parfois étang aux 5 couleurs.Le cratère est entouré de trois montagnes (Kattadake, Kumanodake, et Goshikidake).Ce lac, qui tire son nom de sa forme semblable à celle d'une marmite traditionnelle japonaise (kama), est aimé de tous.La meilleure saison pour visiter ce lac va de début mai à fin octobre.A l'exception de la saison d'hiver, un bus à la fréquence de deux départs par jour relie la gare de Kaminoyamaonsen du Yamagata shinkansen au parking de Katta.Le trajet dure une heure environ, et le bus est gratuit !

    <Déjeuner : Restaurant Liza>
    En rejoignant la vallée après une demi-journée consacrée à la visite du Mont Zao, vous pourrez déguster une pizza à Zao Liza World.

  • Chehui Peh

    <Cratère d'Okama au mont Zao (lac)>
    Lorsque j’ai parlé de mon projet d’aller au lac Okama du mont Zao à une femme très sympathique dans le onsen, elle m’a donné un conseil bien utile : même si le cratère est caché dans le brouillard, il suffit d’attendre que le vent qui souffle au sommet chasse en un instant ce brouillard.J’ai compris plus tard qu’elle avait raison. À cause d’un ciel couvert de nuages, je m’inquiétais de ne pas voir le paysage, mais le vent m’a montré à maintes reprises le bleu de cristal qui se déploie dans le cratère.Le cratère s’est formé par suite d’une éruption volcanique il y a 800 ans. Le lac du cratère vaut la peine d’être vu, même si on a peur du télésiège. Le lac est surnommé Goshikiko" (étang aux 5 couleurs) à cause de ses eaux d’émeraude qui brillent de cinq couleurs à la lumière du soleil réfléchie par le roc.

    <Déjeuner : Restaurant Liza>
    Le Restaurant Liza nous a proposé des pizzas faites à la main servies avec amour. Dès que la commande est prise, le chef pétrit sa pâte et cuit votre pizza dans un four en pierre.

Taxi
15 minutes

Vergers touristiques de la ville de Kaminoyamamore

Vergers touristiques de la ville de Kaminoyama

L'un des charmes d'un voyage à Yamagata est de pouvoir cueillir des fruits dans les différentes régions de la préfecture. Dans les vergers de la ville de Kaminoyama, vous trouverez une abondance de fruits à chaque saison. Les cerises de Yamagata, qui représentent 70 % de la production nationale, sont d'un rouge rubis vif, ce qui leur vaut le surnom de joyaux des vergers. Tout au long de l'été, les vergers sont remplis de visiteurs s'adonnant à la cueillette des cerises.

  • Miss TamChiak

    <Cueillette de fruits : Takahashi Fruit Land>
    Takahashi Fruit Land est l'un des sites touristiques favoris de la préfecture de Yamagata. On peut y pratiquer la cueillette des fruits de saison.Nous avons visité ce lieu en septembre, saison du raisin, et avons ainsi pu goûter diverses variétés de ce fruit.Elles étaient toutes très sucrées et succulentes !Takahashi Fruit Land produit toute l'année des fruits issus d'une culture 100 % biologique.

  • Chehui Peh

    <Cueillette de fruits : Takahashi Fruit Land>
    Takahashi Fruit Land est un lieu de rêve pour moi qui aime les fruits.Yamagata est en elle-même connue pour produire tout au long de l’année toutes sortes de fruits.On peut cueillir différents fruits à chacune des saisons, et donc venir à tout moment de l’année à Yamagata pour déguster toutes sortes de fruits.

Taxi
15 minutes

Gare de Kaminoyamaonsen

JR Yamagata Shinkansen Tsubasa (JR EAST PASS) Afficher les détails

  • Miss TamChiak

    <Impressions générales>
    La préfecture de Yamagata est une préfecture étendue qui fait face à la mer du Japon et fait partie de la région du Tohoku.Elle jouit d'une nature d'une grande beauté, notamment l'emblématique mont Zao.On y trouve aussi plus de 100 sources thermales onsen.De plus, c'est la principale zone de production de cerises et de poires au Japon, et l'on y cultive aussi d'autres sortes de fruits, tels que raisins, pommes, pêches, melons, kakis ou encore pastèques.

  • Chehui Peh

    <Impressions générales>
    Notre voyage s’est conclu par un retour à Tokyo en shinkansen. J’ai dormi à poings fermés durant la première demi-heure du trajet,Juste au moment où je me suis réveillée, les rizières dorées sont apparues à mes yeux, imprécises, et j’ai pu dire au revoir à ces magnifiques paysages de villes agricoles. Yamagata était un bel endroit.

Gare de Tokyo ou autres endroits

Suggestions des voyageurs

Un voyage à Yamagata, c'est la possibilité d'explorer un côté du "Japon" que peu de gens connaissent, rural et beau tout à la fois. Il permet d'apprendre comment sont faits le saké et la viande de bœuf de qualité, tout comme de jouir de l'air frais et de la vue à couper le souffle du Mont Zao. Ce voyage avait dans son ensemble quelque chose de différent, et il m'a permis de connaître le vrai Japon, à la meilleure saison.

Miss TamChiak
Blogueur
Pays de résidence Singapour
  • Loisirs

    Manger, écrire, la photographie

  • Nombre de voyages au Japon

    6 fois

Suggestions des voyageurs

Yamagata, à seulement deux heures de Tokyo, était un lieu de paysages naturels à la verdure opulente, de mets délectables, de sources chaudes, et aussi de sourires amicaux.Il y a un nombre inépuisable de choses à faire à Yamagata : on peut y faire des randonnées, déguster les produits de terroirs magnifiques, puis le soir se plonger dans un onsen (source thermale) pour s’y détendre en écoutant le murmure de l’eau qui coule et le bruissement du vent. Vous ne regretterez pas d’avoir porté votre choix sur Yamagata.

Chehui Peh
Étudiante
Pays de résidence Tokyo
Pays de naissance: Singapour
  • Loisirs

    Les voyages, la découverte de choses nouvelles, la photographie, la plongée libre, la nourriture.

  • Durée du séjour à Tokyo

    3 ans

Autre itinéraire recommandé pour la même région

Partagez cette page !

Transports

Itinéraires touristiques recommandés

Autres itinéraires passionnants

COPYRIGHT © TOHOKU × TOKYO ALL RIGHTS RESERVED.

Back to Top